Comment remplir une grille AGGIR ?

Vous avez une personne adulte handicapée dont l’autonomie devient progressivement restreinte ? La meilleure manière dont vous pouvez l’aider est de l’inscrire pour la demande d’allocation personnalisée d’autonomie. Grâce à la grille AGGIR à remplir, son niveau de besoin sera nettement déterminé. La technique de remplissage est telle que le degré de dépendance est bien connu. Elle se déroule en deux étapes.

Mener l’évaluation

La première étape pour le remplissage de la grille AGGIR consiste à évaluer sur certains critères la perte réelle d’autonomie. En effet, la grille AGGIR est l’outil qui mesure le niveau de handicap de la personne âgée. Vous devez savoir que ce rôle ne vous revient pas. Une équipe composée de professionnels sociaux et d’un médecin s’occupera de mener l’évaluation. Pour ce faire, vous devez prévenir votre parent de la visite à la maison et il serait bien pour vous de rester présent durant l’entretien. Votre présence le rassurera.

A lire en complément : Calcul indemnité départ retraite : critères d'éligibilité et conseils

Ces professionnels du métier mènent leur évaluation en faisant des observations sur la posture et les capacités de votre parent. Ils lui poseront également des questions à but sanitaire. Ils chercheront donc à connaître ses capacités physiques et mentales. Ils voudront également connaître ses besoins journaliers en hygiène et en nourriture. Ses sources de revenus doivent être précisées et les aides financières dont il bénéficie aussi. L’équipe de l’évaluation est constituée de professionnels de différents domaines afin de porter des critiques justes.

Inscrire les réponses adéquates

Toutes les questions posées et les observations faites durant l’évaluation doivent être recensées dans la grille AGGIR. Cependant, il ne sera pas question de fournir ces informations dans une chronologie quelconque. Les professionnels détiennent le format idéal pour la grille AGGIR. Ce format standard porte des indications précises. Ces indications à fournir peuvent être classées en quatre catégories. Cette catégorisation permet de disposer de toutes les informations relatives à votre parent sous une forme succincte et facile à utiliser.

A voir aussi : 4 choses à faire pour un résident en maison de retraite dans les Yvelines

Il s’agira en premier de renseigner les coordonnées de la maison de votre parent dans le besoin des allocations. En fournissant des renseignements clairs, vous faciliterez la localisation et l’inspection au besoin. La deuxième catégorie est celle des variables discriminantes. Cette catégorie existe pour noter l’autonomie de votre parent dans son contexte paramédical. Il y sera dit s’il peut faire seul sa toilette, s’il peut se nourrir tout seul et vivre seul.

La troisième catégorie prend en compte ses capacités à faire le ménage ou à suivre les prescriptions médicales. Elle est appelée la catégorie des variables illustratives. La dernière catégorie est la signature du praticien. Il est d’une importance capitale que le responsable de l’équipe de l’évaluation appose sa signature afin d’attester la véracité des informations.

Comprendre les critères d’évaluation de la grille AGGIR

La grille AGGIR est un outil d’évaluation qui permet de déterminer le niveau d’autonomie et les besoins en assistance d’une personne âgée ou handicapée. Cette évaluation se fait à travers une série de critères qui prennent en compte différents aspects de la vie quotidienne. Comprendre ces critères est essentiel pour remplir correctement la grille AGGIR et obtenir une évaluation précise.

Les 10 critères pris en compte dans l’évaluation sont :
• La toilette
• L’habillage
• L’alimentation
• Les transferts (se lever, s’asseoir, se coucher)
• La continence urinaire et/ou fécale
• Le déplacement à l’intérieur du logement
• Le déplacement à l’extérieur du logement
• La communication à distance ou avec des tiers
• Les activités domestiques courantes (préparation des repas, ménage, courses)
• L’administration des traitements médicaux.

Pour chaque critère, le professionnel chargé de l’évaluation devra noter si la personne concernée peut réaliser cette activité seule sans aide (cotation I), si elle peut accomplir cette tâche mais avec difficultés (cotation II), si elle ne peut pas faire cette tâche sans assistance régulière (cotation III) ou si elle ne peut tout simplement pas effectuer cette activité même avec l’aide d’un tiers habituellement présent auprès d’elle (cotation IV). Chaque cotation attribuée entraîne une attribution précise en points allant de 1 à 4 pour les cotations I, II et III (respectivement : 15, 10 ou 5 points). La cotation IV qui correspond au critère ‘n’est jamais réalisé’, entraîne une attribution systématique de zéro point.

La grille AGGIR est un outil précieux pour évaluer les besoins d’aide d’une personne âgée ou handicapée. En remplissant correctement chaque critère grâce aux cotations précises fournies par la grille AGGIR, il est possible de déterminer le niveau de dépendance et ainsi d’obtenir des aides financières adaptées. Il faut toutefois être rigoureux dans l’évaluation afin que celle-ci soit juste et fiable.

Interpréter les résultats de la grille AGGIR pour mieux accompagner la personne évaluée

Une fois la grille AGGIR remplie, il faut des points attribués à chaque critère pour déterminer le niveau de dépendance global de la personne. Les scores possibles vont de 0 (autonomie complète) à 100 (dépendance maximale).

En fonction du score obtenu, différents niveaux d’aide peuvent être nécessaires. Un score inférieur ou égal à 30 indique une autonomie presque totale et donc peu ou pas besoin d’aide. Un score compris entre 40 et 60 correspond généralement à une perte partielle d’autonomie qui nécessite l’intervention régulière d’un proche ou d’un professionnel pour certaines activités.

Un score supérieur à 60 témoigne quant à lui, soit d’une importante perte d’autonomie pouvant justifier la mise en place de services médico-sociaux adaptés • comme par exemple l’installation au sein d’un Ehpad -, soit d’un handicap sévère impliquant un accompagnement personnalisé.

Les résultats obtenus grâce à la grille AGGIR servent aussi à déterminer si la personne âgée est éligible aux aides financières afin de couvrir les frais liés aux besoins en assistance supplémentaire qu’elle peut avoir, tels que : aide-ménagère, portage des repas, etc. Ces aides peuvent être accordées sous forme notamment
• d’Allocation Personnalisée Autonomie (APA)
• de Plan Personnalisé de Compensation (PPC)
• de Prestation de Compensation du Handicap (PCH).

La grille AGGIR est un outil d’évaluation précieux pour déterminer le niveau d’autonomie et les besoins en assistance d’une personne âgée ou handicapée. En utilisant cette grille avec rigueur et justesse, il est possible de fournir une évaluation fiable qui permettra aux professionnels de santé et aux aidants naturels d’accompagner au mieux la personne dans son quotidien. Les résultats obtenus grâce à l’évaluation aideront aussi à identifier les aides financières adaptées pour répondre aux besoins spécifiques de chaque individu, qu’il s’agisse des services médico-sociaux ou encore des allocations personnalisées.