Comment remplir une grille AGGIR ?

Vous avez une personne adulte handicapée dont l’autonomie devient progressivement restreinte ? La meilleure manière dont vous pouvez l’aider est de l’inscrire pour la demande d’allocation personnalisée d’autonomie. Grâce à la grille AGGIR à remplir, son niveau de besoin sera nettement déterminé. La technique de remplissage est telle que le degré de dépendance est bien connu. Elle se déroule en deux étapes.

Mener l’évaluation

La première étape pour le remplissage de la grille AGGIR consiste à évaluer sur certains critères la perte réelle d’autonomie. En effet, la grille AGGIR est l’outil qui mesure le niveau de handicap de la personne âgée. Vous devez savoir que ce rôle ne vous revient pas. Une équipe composée de professionnels sociaux et d’un médecin s’occupera de mener l’évaluation. Pour ce faire, vous devez prévenir votre parent de la visite à la maison et il serait bien pour vous de rester présent durant l’entretien. Votre présence le rassurera.

A lire en complément : Comment connaître le montant de sa rente AVS ?

Ces professionnels du métier mènent leur évaluation en faisant des observations sur la posture et les capacités de votre parent. Ils lui poseront également des questions à but sanitaire. Ils chercheront donc à connaître ses capacités physiques et mentales. Ils voudront également connaître ses besoins journaliers en hygiène et en nourriture. Ses sources de revenus doivent être précisées et les aides financières dont il bénéficie aussi. L’équipe de l’évaluation est constituée de professionnels de différents domaines afin de porter des critiques justes.

Inscrire les réponses adéquates

Toutes les questions posées et les observations faites durant l’évaluation doivent être recensées dans la grille AGGIR. Cependant, il ne sera pas question de fournir ces informations dans une chronologie quelconque. Les professionnels détiennent le format idéal pour la grille AGGIR. Ce format standard porte des indications précises. Ces indications à fournir peuvent être classées en quatre catégories. Cette catégorisation permet de disposer de toutes les informations relatives à votre parent sous une forme succincte et facile à utiliser.

A voir aussi : Bien vieillir : les conseils de notre expert

Il s’agira en premier de renseigner les coordonnées de la maison de votre parent dans le besoin des allocations. En fournissant des renseignements clairs, vous faciliterez la localisation et l’inspection au besoin. La deuxième catégorie est celle des variables discriminantes. Cette catégorie existe pour noter l’autonomie de votre parent dans son contexte paramédical. Il y sera dit s’il peut faire seul sa toilette, s’il peut se nourrir tout seul et vivre seul.

La troisième catégorie prend en compte ses capacités à faire le ménage ou à suivre les prescriptions médicales. Elle est appelée la catégorie des variables illustratives. La dernière catégorie est la signature du praticien. Il est d’une importance capitale que le responsable de l’équipe de l’évaluation appose sa signature afin d’attester la véracité des informations.