Quelles sont les aides pour régler les frais d’une maison de retraite ?

Pour le bien-être des parents, il est astucieux de les mettre en maison de retraite lorsque leur âge est avancé. Les maisons de retraite sont les meilleurs endroits pour entourer confortablement une personne âgée qui a besoin d’amour et de soins. Cependant, les frais de cet établissement peuvent s’avérer coûteux. Pour les alléger, il est nécessaire d’avoir recours à une aide financière. Voici les aides pour régler les frais d’une maison de retraite.

L’aide de l’allocation personnalisée d’autonomie

Pour régler les frais d’une maison de retraite, l’une des aides dont vous pouvez bénéficier est l’allocation d’autonomie. Encore appelée l’APA, cette allocation a été initiée pour assurer les besoins essentiels de la personne âgée. Il s’agit de ceux liés à la mobilité, aux repas quotidiens, aux toilettes, etc.

Lire également : Quelle aide financière peut-on toucher pour payer sa maison de retraite ?

L’APA couvre aussi les dépenses en maison de retraite liées aux personnes mises sous surveillance totale et celles qui souffrent d’invalidité. Pour bénéficier de cette aide, il faudra faire une demande. Cette dernière doit être adressée aux autorités départementales de la zone où se trouve la maison de retraite qui accueille le patient.

La somme allouée dépendra de la classe de mobilité à laquelle appartient le patient, des prix appliqués par la maison de retraite où il se trouve et des revenus de ce dernier. De plus, il faudra respecter certains critères pour bénéficier de cette aide.

Lire également : Comment fonctionne une résidence seniors ?

L’aide à caractère social

maison de retraite

Pour régler les frais d’une maison de retraite, vous pouvez aussi avoir recours à l’aide sociale. Cette dernière est destinée aux personnes d’un âge avancé n’ayant pas assez de revenus pour se prendre en charge. Pour en bénéficier, vous devez envoyer une demande au service d’aide sociale ou à la mairie de la zone où se trouve la maison de retraite. Certains critères sont également exigés.

L’aide des déductions fiscales

L’État a instauré l’aide des déductions fiscales pour aider les personnes internées en maison de retraite à supporter les dépenses effectuées. Les déductions fiscales sont en réalité des réductions d’impôts pour permettre au bénéficiaire de mieux supporter les dépenses en maison de retraite.

Cependant, pour bénéficier de cette réduction, il faudra que la personne concernée prenne en charge les dépenses liées au logement et à la dépendance. En l’absence de l’une de ces conditions, cette aide est improbable.

L’aide de l’APL

Vous pouvez aussi bénéficier de l’Allocation Pour le Logement (APL) en cas d’admission en maison de retraite. L’APL a été élargie aux subventions des personnes en maison de retraite. Cependant, dans ce cas, elle ne prend en compte que certains frais qui ne sont pas liés à la dépendance en maison de retraite.