Quelle est la différence entre Cnav et Carsat ?

Le désir de tout travailleur est d’avoir une caisse capable de faciliter un passage pour la retraite. Quand vous êtes dans le secteur privé, le problème est encore plus poignant, car une multitude de caisses s’offre à vous. Dans ce guide, vous trouvez la différence entre Cnav et Carsat pour faire un choix idéal.

La zone géographique permet de faire la différence entre Cnav et Carsat

Pour faire face à leurs différentes cotisations sociales, les travailleurs indépendants ont le choix entre la Cnav et la Carsat. La différence entre ces deux structures réside d’abord dans la zone géographique couverte. En effet, la Caisse d’Assurance Retraite et de la Santé au Travail (Carsat) a une compétence régionale.

A lire également : Reconversion après 55 ans : stratégies et conseils pour un nouveau départ

Par contre, la Caisse Nationale d’Assurance Vieillesse (Cnav) est l’entité qui gère le régime de retraite des travailleurs du privé au plan national. Elle est donc davantage reconnue en interne par les professionnels.

Les missions sont utiles pour faire la différence entre Cnav et Carsat

la différence entre Cnav et Carsat

A lire aussi : Les meilleures options pour un vieillissement heureux hors des maisons de retraite

Les caisses d’assurance retraite et de la santé au travail sont des services de droit privé qui exécutent une mission de service public. Elles relèvent de la sécurité sociale. Ce sont des structures qui s’assurent d’accomplir trois missions à savoir :

  • préparer et payer la retraite par répartition ;
  • accompagner les assurés affectés par un problème sanitaire ;
  • prévenir les risques professionnels.

Ainsi, puisque la Carsat a une connotation régionale, elle recueille auprès des sociétés d’une région des informations sur la carrière d’un salarié. L’objectif est de réaliser un compte individuel efficace qui permet de faire un calcul rapide et juste de la retraite d’un travailleur.

Par ailleurs, la particularité avec la Carsat est qu’elle exerce sous la tutelle de la Cnav. Cette dernière se reconnaît d’ailleurs comme un établissement public qui permet de définir les orientations de l’assurance retraite. Elle se place donc sous le contrôle de l’État.

Que savoir d’autre ?

Puisque vous venez de comprendre la différence entre Cnav et Carsat, c’est toujours utile d’aller un peu plus loin. Il faut donc préciser que ces deux établissements appartiennent tous deux à l’assurance retraite. Ce service, créé en 1945, a longtemps été le régime de la retraite de base des travailleurs salariés.

Cependant, depuis janvier 2018, il a connu une extension pour couvrir également les travailleurs du monde indépendant. C’est le cas des commerçants, des artisans, des acteurs des professions libérales, etc.

Pour mener ses missions, en plus des établissements phares comme la Cnav et la Carsat, l’assurance retraite fait appel à d’autres professionnels. De facto, elle se rapproche davantage de ses assurés à travers un réseau constitué de 220 agences et 286 points d’accueil de retraite. Aussi, procède-t-elle à la dématérialisation des services dans la perspective de répondre efficacement aux attentes de ses abonnés.

Les prestations proposées par Cnav et Carsat : quelles différences ?

Maintenant que vous avez compris la distinction entre la CNAV et la Carsat, vous devez comprendre quelles sont les prestations proposées par chacune d’entre elles.

Effectivement, bien qu’étant toutes deux des caisses de retraite, ces deux entités ne mettent pas à disposition les mêmes services. La CNAV propose une pension de retraite en tant que régime général pour tous les travailleurs salariés ayant effectué leur carrière professionnelle dans le secteur privé. Cette pension prend en compte plusieurs éléments tels que l’âge du salarié au moment de sa demande ou encore la durée totale cotisée tout au long de sa carrière professionnelle.

Pour ce qui est des fonctionnaires ainsi que des travailleurs indépendants (artisans, commerçants), ils ne relèvent pas forcément du régime général. Ces derniers dépendent plutôt d’un autre organisme tel que la MSA ou encore la RSI.

Quant aux prestations proposées par la Carsat, elle intervient sur les accidents du travail et les maladies professionnelles ainsi qu’en cas de perte partielle ou définitive d’autonomie. Chaque caisse dispose de ses propres offres selon son domaine de compétence.

Comment choisir entre Cnav et Carsat en fonction de sa situation personnelle ?

Vous devez bien choisir votre organisme de retraite en fonction de votre situation personnelle. Pour cela, il faut déterminer si vous relevez du régime général ou non. Si vous avez travaillé dans le secteur privé, alors vous êtes concerné par la CNAV et devez donc faire une demande auprès d’elle pour obtenir votre pension de retraite.

Si vous êtes travailleur indépendant ou fonctionnaire, il est préférable que vous contactiez directement la MSA ou la RSI afin de savoir quelle caisse s’occupera spécifiquement de vos prestations liées à votre carrière professionnelle.

Il est aussi possible que certains d’entre vous soient éligibles aux prestations proposées par la Carsat telles que les indemnisations en cas d’accidents du travail ou encore les aides financières pour perte partielle ou totale d’autonomie. Dans ce cas, n’hésitez pas à contacter cette institution qui se fera un plaisir de répondre à toutes vos questions sur ses domaines de compétences.

Choisissez bien l’institution qui correspondra le mieux à votre profil et surtout n’hésitez pas à consulter leurs sites internet respectifs pour plus amples informations sur leurs offres et tarifs !