Comment faire pour partir plus tôt à la retraite ?

La retraite est un moment très attendu par beaucoup de travailleurs. Pour cela, certains décident de la prendre le plus tôt possible pour profiter au maximum de leur temps libre. Mais, comment faire pour partir plus tôt à la retraite ? La réponse se trouve ici.

Financez le rachat de trimestres pour partir plus tôt à la retraite

Parmi les options pour partir plus tôt à la retraite, sachez que vous pouvez faire un rachat de trimestres. Cette solution vous donne la possibilité de limiter une décote importante qui pourrait sans doute diminuer votre pension. En effet, elle vous permet de compléter les années où vous n’avez pas cotisé les 4 trimestres. Néanmoins, vous ne pouvez pas racheter plus de 12 trimestres pour compléter les années manquantes.

A lire aussi : Quel cadeau offrir pour les 50 ans de mariage ?

Sachez que cette solution est assez onéreuse. Elle n’aura pas d’effet sur l’abattement d’impôt temporaire. Cependant, vous avez la possibilité de financer ce rachat en faisant appel à votre employeur ou grâce à vos épargnes. En effet, la société qui vous emploie peut financer la totalité ou une partie du rachat. Cela peut se faire par le biais d’une prime ou par l’utilisation du CEP (compte épargne-temps).

Partir plus tôt à la retraite : bénéficiez d’une retraite anticipée pour longue carrière

partir plus tôt à la retraite

A voir aussi : De quel revenu avez-vous besoin pour bien vivre votre retraite ?

Lorsque vous avez débuté dans le milieu professionnel étant jeune (entre 14 et 20 ans en général), vous avez la possibilité de partir plus tôt à la retraite. Mais, cela est assujetti à plusieurs conditions.

L’âge officiel de la retraite étant à 62 ans, les individus bénéficiant de la retraite anticipée pour carrière longue peuvent la demander entre 58 et 61 ans. Cette solution existe dans tous les régimes de base comme les régimes complémentaires.

Pour profiter d’une retraite pareille, vous devez non seulement commencer le travail avant vos 20 ans, mais remplir aussi les conditions liées à la cotisation et à la durée d’assurance. Toutefois, ces conditions changent en fonction des situations.

Le compte pénibilité : une alternative pour partir plus tôt à la retraite

Lorsque vous vous retrouvez exposé par votre environnement à des facteurs de pénibilité, votre employeur est obligé de déclarer cela à la CNAV (caisse nationale d’assurance vieillesse). Les facteurs de pénibilité sont entre autres :

  • le travail pendant la nuit,
  • le travail d’équipes changeantes,
  • les activités exercées dans un secteur hyperbare,
  • les températures extrêmes,
  • le bruit.

Cela vous permet d’engranger des points sur le compte pro de prévention (C2P). Ces points vous permettront de partir plus tôt à la retraite. En effet, pour chaque 10 points accumulés, vous obtenez un trimestre. Ces trimestres permettront d’augmenter la durée d’assurance.