A partir dequel âge est-on considéré comme senior ?

Le terme « sénior » fait référence aux personnes âgées, et il est généralement assimilé au milieu professionnel. Ainsi, on considère qu’une personne est sénior, quel que soit son cadre. En effet, dans certaines professions ou domaines d’activité, c’est selon l’âge ou l’expérience qu’une personne est qualifiée ainsi. Découvrez à quel âge une personne devient sénior.

Sur quoi porte le terme « sénior « ?

Le terme latin « sénior » désigne une personne âgée. Il est : utilisé principalement dans les entreprises pour ne pas employer le terme « vieux », qui peut sembler préjudiciable. Cependant, les agences de recrutement considèrent les personnes de plus de 45 ans comme des séniors. Le milieu du sportif professionnel qualifie également un athlète de sénior dès l’âge de 23 ans.

A lire en complément : Quelles sont les aides récupérables en cas de succession ?

Aucune définition ne précise toutefois l’âge auquel une personne devient senior. Dans les entreprises, un employé peut être : qualifié de sénior dans sa fonction malgré à peine 10 ans de carrière. En revanche, un jeune retraité est-il nécessairement un sénior ?

Les séniors dans le monde du travail

Rien que dans le monde de l’entreprise, le mot « sénior » a un multiple sens. En effet, il sert autant à apprécier le savoir-faire d’un employé plutôt qu’à son âge. Ainsi, en ressources humaines ou recrutement, les profils peu expérimentés sont : appelés « juniors » et les plus expérimentés, « séniors ». Un informaticien sénior par exemple, peut, comme un top model sénior, appartenir à la quarantaine.

A lire aussi : Quels sont les documents obligatoires pour obtenir la carte senior SNCF ?

Dans le milieu professionnel, le terme « sénior » renvoie également à l’âge d’une personne. Et ce, sans égard à son niveau d’expérience et à ses qualifications dans un secteur donné. Dans le monde des affaires, l’on accède au rang de sénior à partir de 50 ans, parfois même 45 ans. Pourtant, la difficulté à passer d’un emploi à un autre est souvent plus grande à partir de cet âge.

À partir de quel âge peut-on devenir sénior ?

À la différence des cadres, les professionnels de santé ne considèrent pas une personne âgée de 50 ans comme un sénior. Ils se fondent plutôt sur des indices sanitaires, notamment la moyenne d’âge de manifestation des premiers troubles de la santé. Ils estiment que le sénior est atteint vers l’âge de 70 ans à l’exception des cas de déficience précoce de l’autonomie.

Par ailleurs, les assurances mutuelles estiment ceci. En effet, le statut de sénior est : acquis dès le départ à la retraite, soit entre 60 et 65 ans. Et ce, malgré le fait qu’elles s’appuient sur les conseils des professionnels de la santé. Toutefois, on applique désormais le barème sénior par anticipation, quelquefois à partir de 55 ans ou même avant.

En outre, la fonction publique se conforme également aux préconisations des spécialistes de la santé. Elle se conforme en particulier à la grille AGGIR qui permet d’évaluer le niveau d’autonomie de la personne âgée. Grâce à ces préconisations, on arrive à calculer le versement de certaines prises en charge financières consacrées aux séniors. Sont concernés :

  • L’APA : l’allocation personnalisée d’autonomie, qui peut être : accordée dès 60 ans ;
  • L’ASPA : l’allocation de solidarité aux personnes âgées, qui peut être accordée dès 65 ans ;
  • L’ASH : l’aide sociale à l’hébergement, qui peut être accordée à partir de 65 ans ou après 60 ans pour les personnes inaptes au travail.

En dehors des diverses situations, un sénior n’est pas forcément une personne âgée.